Media Coverage · November 30, 2014

BioPharmAnalyses.fr: Acticor Biotech selects its first lead compound

Acticor Biotech sélectionne son premier lead

biopharmanalyses-e1427116736259
By Anne Lise Berthier – Published on November 03, 2014 | No.81

Classé parmi les urgences médicales absolues, l’accident vasculaire cérébral (AVC) touche chaque année 155 000 nouvelles personnes en France et reste une des principales causes de mortalité et la première cause de handicap acquis de l’adulte. Bien qu’une prise en charge rapide permette d’améliorer le pronostic vital et de limiter les séquelles de l’AVC, les solutions thérapeutiques disponibles demeurent restreintes. Le seul traitement efficace repose sur l’utilisation d’un activateur de la fibrinolyse, mais celui-ci doit être mis en œuvre dans un délai très court (4h30 au maximum) après les premiers symptômes. Le recours à des antiplaquettaires ne peut pas non plus être envisagé, les produits existants n’étant pas adaptés dans la phase aiguë de l’AVC, en particulier en raison des risques de saignements qu’ils pourraient induire dans le cerveau. De ce fait, le développement de nouveaux traitements antithrombotiques efficaces et sûrs se positionne parmi les besoins thérapeutiques majeurs

Dans ce contexte, la jeune société française Acticor Biotech vient de franchir une étape importante avec la sélection de son premier lead. Créée en novembre 2013 sur la base des travaux de trois chercheurs de l’Inserm et de l’université Paris-Sud, Martine Jandrot-Perrus, Christian Gachet et Philippe Billiald, Acticor Biotech a choisi de se focaliser sur la prévention de l’activation des plaquettes par le collagène en empêchant sa liaison avec son récepteur plaquettaire, la glycoprotéine VI (GP VI). Alors que le choix de cette dernière cible présente l’avantage de générer un risque hémorragique très réduit et d’autoriser une action réversible, l’anticorps antiplaquettaire retenu par Acticor Biotech, l’ACT017, a d’ores et déjà démontré son affinité élevée pour la GP VI et son action inhibitrice sur l’agrégation des plaquettes sanguines humaines.

Le produit va maintenant entrer en développement pour le traitement initial de l’AVC ischémique sévère, en association ou non avec la thrombolyse. Ces opérations seront réalisées sous la direction de Gilles Avenard qui vient d’être nommé président d’Acticor Biotech. Le co-fondateur et ancien dirigeant de BioAlliance Pharma aura également pour mission de finaliser la première levée de fonds de la société. Une première phase actuellement en cours auprès de la plateforme de financement participatif Anaxago vise à réunir 500 000 euros, l’objectif étant de recueillir 800 000 euros pour l’amorçage de la société et la réalisation de l’évaluation préclinique réglementaire prévue pour être finalisée au 2ème trimestre 2015.

http://biopharmanalyses.fr

Read next in 'Media Coverage'